Covid 19, réalité ou absurdité : le pari de la vie dans un monde SAIN et SAINT

Sœur Gilles Aimée CISSE, Institution Immaculée conception

Le monde, son contenu et son contenant, tirent leur existence et leur essence de Dieu. Rien n’est vraiment s’il n’est unité dans sa pluralité y compris ce monde, de sorte que la perte de son unité a entraîné hélas un changement désolant et désobligeant. Oui, l’actualité est le coronavirus ou Covid 19.

On s’étonne, on se pose des questions mais pas trop de panique. Pourquoi ? C’est la question métaphysique qui revient à dire pourquoi ce qui est est. La découverte d’une causalité rassure l’homme et lui fait comprendre que la réalité n’est pas absurde car elle est ordonnée à une intentionnalité et à un dynamisme fonctionnel. Mais que faire ? La réalité est là, il ne faut pas s’attarder en questionnements. L’heure du monde bouleversée par ce virus appelle à l’adoration, à la prière et à la supplication. Il n’est point besoin de beaucoup de discours car Lui-même, Il sait. Nous disons à Jésus que nous L’adorons, nous L’aimons et voulons Lui parler simplement comme avec l’Ami le plus intime. Dans nos prières, nous demandons à Dieu la cessation de la pandémie. C’est ce dont nous avons besoin pour aujourd’hui et que, par la repentance, nos péchés ne constituent plus un frein à l’exaucement de nos supplications. Nous formulons le projet de ne pas tomber malades, que Dieu épargne les nôtres, l’humanité tout entière. Nous projetons de vivre et notre projet en ce moment de l’histoire, c’est la VIE dans un MONDE SAIN et SAINT, œuvre de Dieu et don de Dieu à l’homme. Ce temps de grâce et de disgrâce permettra à la postérité de découvrir les multiples facettes de l’histoire de l’humanité qui doit demeurer vivante dans la mémoire collective et inviter l’homme à en tirer les leçons. La sérénité intérieure que nous éprouvons et que nous lui offrons c’est le constat d’une prise de conscience d’un nécessaire retour à Dieu et au respect du cosmos.

Aussi est-ce avec un sentiment d’espoir mêlé à une forte conviction que nous déclarons sans ambages que Coronavirus n’aura pas le dernier mot. Quand nous voyons tous ces esprits scientifiques de haute facture cherchant longuement, patiemment avec zèle et rigueur pour redorer le blason du monde, pour découvrir les causes, les effets de ce Petit Machin dont parle le Tchadien Moustapha Dahleb qui aura tenu en haleine et en alerte la planète terre, nous martelons encore : non, Corona, tu n’auras pas le dernier mot.

Hic et nunc, nous bénissons le Seigneur de l’univers « qui a fait le ciel et la terre ; le ciel c’est le ciel du Seigneur ; aux hommes, il a donné la terre. Les morts ne louent pas le seigneur, ni ceux qui descendent au silence. Nous, les vivants, bénissons le seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles ». (Psaume 113b)Dans la théorie de la démonologie, le sage ne subit pas en son âme la peur ou l’angoisse car Dieu l’a doté d’une raison impassible qui ne se déjuge pas. Pourtant, il pâtit par la partie âme irrationnelle qui vient en lui de l’univers ou plutôt, cette âme pâtit en lui. Mais Dieu n’est accessible que par une présence suprascientifique. A l’instar de l’amant passionnément amoureux, apercevant l’objet de son désir, l’homme entreprend l’ascension dialectique, s’élance vers le Dieu-Amour pour espérer trouver en lui le repos après s’être dépêtré des pesanteurs sensibles bassement humaines. « Le monde est un dieu, si l’on fait entrer cette âme en ligne de compte ; ôtez-la, il reste, comme dit Platon, un grand démon qui a les passions propres aux démons. » (Plotin, 40 [II, 1] 9 = Platon, Banquet 202 d-e). Alors, alors, aux différents milieux sanitaires, aux communautés éducatives, paysages économiques et sociaux, cercles familiaux et groupes religieux, ôtons ce grand un grand démon par devers nous pour que VIVE LA VIE.

Publié par minutedieu

Amour de la Parole, la Parole donnée, la Parole vécue. La Voix des sans voix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :